Peugeot 205 : Un sacré anniversaire !

Peugeot 205

Février 1983 : la Peugeot 205 débarque dans l’arène des citadines.

Plus qu’un nouveau modèle, c’est à la fois un espoir et un défi pour Peugeot, qui connaît une période difficile, entre la lente digestion des rachats de Citroën et de Talbot et une gamme courante plutôt austère, qui peine à convaincre.
Cette nouvelle auto aurait dû logiquement être nommée 105, mais il fallait ménager une place pour une éventuelle gamme inférieure. Et surtout, balayer l’image d’austérité de la 104, qu’elle remplace. Ce sera donc 205, d’autant que les modèles de la série 200 ont toujours connu un franc succès.
Jeune et dynamique, sa silhouette est le fruit de la collaboration entre le centre style de La Garenne, dirigé par Gérard Welter, et le carrossier Pininfarina à Turin.
À son lancement, elle est proposée avec quatre moteurs (de 45 à 80 ch.) et cinq niveaux de finition (Base, GL, GR, SR et GT).

Dans la foulée, une variante Turbo 16, destinée à promouvoir le modèle en rallye, est présentée tandis qu’une gamme diesel, mue par un moteur particulièrement performant pour l’époque, intègre le catalogue.
Un an plus tard, la GTI fait son apparition et avec elle se déploie toute une gamme trois portes. La petite sochalienne roule désormais sur les rails du succès, prouve qu’une Peugeot peut être tendance et sportive et sauve au passage la marque de la faillite. Avec une carrière longue de quinze ans et plus de 5 millions d’exemplaires produits, c’est LA citadine des années 1980-90. Aujourd’hui, nombre de 205 sillonnent d’ailleurs toujours les routes de France.

Sur le stand du magazine Youngtimers, seront exposées 6 représentantes du genre. À mi-chemin entre la brouette d’occasion sans avenir et le collector en devenir, la 205 souffle cette année ses 30 bougies. Happy birthday 205 !

 

205 rallye
Rétromobile

4 - 8 février 2015. Paris, Porte de Versailles