Rétromobile prend de l’altitude

Avion Morane H

La Fédération Française de Tennis, le Musée Louwman et le salon RETROMOBILE rendent hommage à Roland Garros et fêtent le centenaire de la traversée de la Méditerranée

Rétromobile rend hommage à cet homme hors du commun en exposant l’avion Morane type H (collection Amicale Jean-Baptiste Salis) qui fit la première traversée de la Méditerranée et la fabuleuse Bugatti 5 litres « Roland Garros » (Collection Musée Louwman)

 

Roland Garros n’était pas un champion de tennis, mais un pilote d’avion et un passionné d’automobile.
Il y a 100 ans Roland Garros fit, aux commandes de son avion Morane, la première traversée de la Méditerranée

Héros de la Première Guerre mondiale et membre du Stade Français, Roland Garros réalise, en 1913, la première traversée de la Méditerranée en avion et pulvérise ainsi de nombreux records d’altitude.
Le 23 septembre 1913 à 5h47 du matin, il quitte le sol de Fréjus. 7 heures et 53 minutes plus tard, Roland Garros pose son avion Morane à Bizerte après 750 km au-dessus de la Méditerranée.
Ce pionnier de l’aviation est également un passionné de technique : en 1915, il participe à la mise au point du premier chasseur  équipé d’un système de tir de mitrailleuse à travers le champ de l’hélice.
La même année, suite à une panne de moteur, il atterrit en territoire ennemi. Fait prisonnier, il s’évade trois ans plus tard et retrouve alors sa place au sein de la prestigieuse escadrille des « Cigognes ».
Le 5 octobre 1918, son avion s’écrase non loin de Vouziers, dans les Ardennes, quelques jours avant l’Armistice, à la veille de ses 30 ans.

 

Roland Garros et l’automobile

Tout juste diplômé, il se fait embaucher par la firme Automobiles Grégoire. En même temps qu’à la pratique du commerce, il s’initie rapidement à la mécanique et au sport automobile, qui ne sont pas enseignés à HEC Paris.
Il ne tarde pas à vouloir voler de ses propres ailes. Son père, qui voulait faire de lui un avocat, lui coupa les vivres. Avec l’aide financière du père d’un autre condisciple d’HEC Paris, Jacques Quellennec, le voilà à vingt-et-un ans chef d’entreprise
et agent de Grégoire dans la boutique qu’il a ouverte au pied de l’Arc de Triomphe à l’enseigne « Roland Garros automobiles – voiturettes de sport ».

 

Roland Garros et Ettore Bugatti

Quand Roland Garros rencontre le grand constructeur d’automobiles d’exception Ettore Bugatti, les deux hommes deviennent amis car ils sont animés par la même passion : la performance.
C’est Ettore Bugatti qui donna le nom de Roland Garros à la Bugatti 5 litres commandée par Roland Garros et prénomma son fils cadet Roland après la mort de celui-ci.

Bugatti et Roland Garros

 

 

 

FFT

La  FFT est heureuse de contribuer à cette exposition en proposant objets et documents rares.
En mai prochain, le Musée de la FFT aura le privilège de présenter la Bugatti 5 litres, dans le cadre de son
exposition thématique consacrée à Roland Garros, à l’occasion des Internationaux de France 2013.

Le stade Roland-Garros
Il a été érigé en quelques mois pour accueillir, en 1928, la finale de la Coupe Davis opposant la France aux
Etats-Unis. Pour faciliter la réalisation du projet, le Stade Français cède un terrain de trois hectares situé à
proximité de la Porte d’Auteuil. Emile Lesieur, le Président du club, ne pose qu’une condition : que le
nouveau stade porte le nom de son ami et camarade de promotion d’HEC, lui-même membre du Stade
Français, et disparu en combat aérien en octobre 1918, à quelques semaines de l’Armistice. Dix ans après
sa mort, Roland Garros, qui n’a joué au tennis qu’en amateur dans sa jeunesse, est donc choisi pour
veiller aux destinées des champions de la terre battue.

 

Musée Louwman

Situé à La Haye en Hollande, le Musée Louwman propose à ses visiteurs de découvrir la plus ancienne
collection privée qui représente un patrimoine unique au monde dédié à la Grande Histoire de la
Locomotion, sur plus de 10 000 m². Il raconte toute l’histoire de l’automobile de la De Dion Trepardoux
à l’Aston de James Bond.
En 70 ans, la famille Louwman a rassemblée plus de 240 véhicules provenant de toutes les nations.
Chaque modèle a été spécialement choisi pour sa valeur technique et historique.

 

Logo amicale salis

 

L’Amicale Jean Baptiste Salis
Cette amicale présente la plus grande collection d’avion historique en état de vol.
 Cette fantastique machine à remonter le temps nous  fait voyager à bord du Blériot XI DE 1909 jusqu’à la forteresse volante Boeing B17 de 1942.
 Basée sur le terrain d’aviation de Cerny, cette association participe chaque année à l’organisation du grand  meeting ou des milliers de visiteurs peuvent admirer une centaine d’avion historique en vol.
 L’Amicale Jean Baptiste Salis présente le Morane type H de 1913 dans le cadre de l’exposition « Roland Garros » organisé au salon Rétromobile.

Les partenaires